Jeux Méditerranéens pour la paix et le développement social

Jeux Méditerranéens pour la paix et le développement social

Le séminaire international intitulé “Les Jeux Méditerranéens pour la paix et le développement social”, organisé par le Comité olympique portugais (COP), s’est tenu à Paço de Arco, Lisbonne, avec la participation de 17 Comités Nationaux Olympiques, membres du Comité international des Jeux Méditerranéens.

Des sujets tels que l’éducation et le développement social dans le meilleur intérêt des athlètes et des Jeux, les moyens de combiner le sport de haut niveau avec les études de la double carrière, l’éducation olympique et l’inclusion sociale à travers le sport ont été discutés au cours du séminaire et une première évaluation des Jeux Méditerranéens de Tarragone (2018) a également été réalisée.

Lors du discours d’ouverture du séminaire, José Manuel Constantino, Président du Comité olympique portugais, a souligné que “cet événement est une occasion de consolider la présence du Portugal au sein de la famille méditerranéenne et contribuer à développer la connaissance de la Méditerranée en surmontant les barrières naturelles”.

Cette année, l’équipe portugaise comptant plus de 200 athlètes a participé pour la première fois aux Jeux Méditerranéens de Tarragone, a souligné le Président du CIJM, Amar Addadi, lors de la cérémonie d’ouverture.

M. Addadi a signalé le succès des Jeux de Tarragone et a fait une référence particulière à l’avenir des Jeux Méditerranéens.

Marwan Maghur, membre du Comité Exécutif du CIJM, a souligné l’importance de l’égalité des sexes, rappelant aux participants que lors des Jeux de Tunis en 1967, il n’y avait que 38 athlètes féminines, alors qu’ à Tarragone 1468, dont 221 provenant des pays arabes. “Il reste encore beaucoup de travail à faire, étant donné que certains pays n’ont inclus aucune athlète féminine dans leur délégation à cette dernière édition des Jeux”, a conclu Marwan Maghur.

Le Directeur Exécutif des Jeux Méditerranéens 2018 et Président de la Commission Technique du CIJM, Victor Sánchez, a présenté un aperçu complet de la préparation et de l’organisation des Jeux, soulignant que le nombre des sports inscrits au programme des compétitions de Tarragone a augmenté de 19 à 31! Il a également décrit les multiples aspects organisationnels et financiers des Jeux.

M. Sánchez s’est dit satisfait du fait que le CIJM compte actuellement 26 membres et a conclu en disant que “nos Jeux peuvent contribuer à la création d’un monde meilleur”.

La double carrière a été présentée par Massimiliano Montanari, Directeur Exécutif de «Save the Dream», et Ricardo Bendito, conseiller de la Commission des Athlètes du CNO Portugal, qui a présenté les prochains projets de la double carrière. Rita Nunes et Joaquim Videira, du département de la recherche et des projets du CNO portugais, ont ensuite présenté le projet du Comité sur l’éducation olympique.

Maria Machado, gestionnaire de projet, et Marwan Maghur, ont analysé le rôle du sport dans les politiques sociales et de développement ainsi que le travail à accomplir pour le soutien et l’intégration sociale des réfugiés à travers le sport.

Mariona Casals, Directrice des finances et des ressources humaines, et Eros Bologna, Secrétaire Général du Comité olympique de Saint-Marin, ont effectué une analyse approfondie de l’organisation des Jeux Méditerranéens de Tarragone.

Le séminaire s’est achevé par une présentation des Jeux Méditerranéens de Plage par Stratos Karetos, membre de la Commission Technique du CIJM.