Un seul cas de dopage aux JM Tarragone 2018

Un seul cas de dopage aux JM Tarragone 2018

En application du Code mondial antidopage et suite aux contrôles antidopages effectués par la Commission Médicale et Antidopage du CIJM, il n’y a eu qu’un seul cas de dopage aux Jeux Méditerranéens de Tarragone, celui de Mme Ana Draskovic du Monténégro.

Suite à la décision du Comité Exécutif du CIJM, la médaillée d’argent en Karaté (-55 kg Femmes) du Monténégro, Mme Ana Draskovic, a été disqualifiée des Jeux Méditerranéens de Tarragone 2018 en raison d’un résultat d’analyse anormal lors du contrôle antidopage effectué par la Commission Médicale et Antidopage du CIJM le 23 juin 2018.

En conséquence, les tableaux des résultats du Karaté ainsi que le tableau général des médailles ont été rectifiés en consultation avec la Fédération Mondiale de Karaté.